savon saponifie a froid
Beauté

Savon saponifié à froid

Autrefois on regardait le savon saponifié à froid comme un simple mélange de soude caustique et de matières grasses. Les travaux de Chevreul et Bracannot ont prouvé que la saponification à froid est le résultat de l’association de nouveaux acides avec une lessive de soude. Le principe de saponification est l’opération où les huiles et les oxydes réagissent entre eux. C’est ce principe qui est mis en œuvre dans l’art de la savonnerie artisanale.

Il est nécessaire de maitriser la fabrication théorique et pratique du savon. Les ingrédients principaux du savon sont les alcalis, les huiles et les graisses.

 Soude caustique pour savon (alcali)

Lorsqu’on évoque la lessive de soude dans la fabrication de savon à froid, il s’agit d’une solution de soude caustique (perles de soudes diluées dans de l’eau). La soude a pour propriété d’être plus ou moins soluble dans l’eau, de posséder une saveur brûlante et âcre que l’on désigne par le nom de causticité. Lorsqu’on unit la soude caustique avec des acides, il se forme un savon solide. C’est un sel dont les propriétés des acides ont complètement changées.

Dans la classe des alcalis, on retrouve plusieurs oxydes métalliques dont la soude. Selon les textes anciens, la soude a été découverte par hasard par des marchands en Syrie qui avait fait cuire leurs aliments avec du kali. La soude provient de la combustion de plantes marines. Il existe une infinité de plantes qui peuvent donner de la soude. La pureté de l’huile est un point important dans la fabrication de son savon saponifié à froid.

Huiles et graisses pour fabriquer du savon

Il est difficile de déterminer avec précision la date découverte des huiles. L’histoire nous montre que les égyptiens connaissaient déjà les huiles. L’usage des huiles a été importé en Europe. On appelle huile le liquide qui a une consistance onctueuse et qui conserve leur liquidité à une température entre 10 et 12°C.

Dès que l’huile est mise en contact avec du papier, elle produit une tache grasse qui lui donne certaine transparence. L’huile est plus ou moins gluante, peu odorante, d’une couleur ambrée parfois jaune verdâtre d’un poids inférieur à l’eau.

Lorsqu’on mélange l’huile avec de l’eau il se forme 2 phases distinctes où l’huile est la couche supérieure et l’eau la couche inférieure. La couche huileuse retient en partie les corps étrangers qui se trouvent unis à l’huile.

Chaque huile possède des caractéristiques qui apportent à votre savon saponifié à froid des propriétés spécifiques. Les huiles présentent de grande différence entre elles. L’huile peut avoir des caractéristiques différentes en fonction de son lieu de production ou de son mode d’extraction. Plus une huile est ancienne plus son poids spécifique augmente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *