vêtements
Pourquoi des vêtements conforment à sa personnalité ?

Les habits à la mode exigent parfois des sacrifices en matière de confort et d’ajustement (par exemple les talons aiguilles, le sac à main pesant, les pantalons punks ou les minijupes en PVC), mais la tendance générale est à un bien-être croissant. L’amélioration du chauffage domestique et les effets du réchauffement de la planète sur les climats tempérés ont aplani presque toutes les différences entre les vêtements saisonniers.

Le confort d’un vêtement et d’un accessoire de mode

Les innovations dans la technologie du textile ont permis d’élaborer des tissus plus légers ou élastiques, des formes de confection sans couture et des matériaux et finitions polyvalents, comme les propriétés d’infroissabilité qui supportent bien les voyages et réclament moins d’entretien. Les nouvelles microfibres peuvent diffuser des vitamines, des arômes, et protéger contre des conditions environnementales nocives, comme les rayonnements. Le consommateur d’aujourd’hui exige aussi le confort psychologique lié à l’assurance que les fournisseurs de vêtements ont effectivement des méthodes éthiques et écologiques en matière de production et de destruction des déchets. Des études, comme le livre No Logo de Naomi Klein, qui décrit l’exploitation des travailleurs et des ressources du tiers-monde dans la confection, ont provoqué une attirance constante pour les entreprises dont les pratiques salariales sont transparentes et responsables. États d’esprit et convictions sont eux-mêmes l’effet de modes, et créent des tendances.

La pertinence des vêtements

La mode et les vêtements doivent être adaptés au mode de vie, au travail et aux loisirs du consommateur. Les styles des quartiers résidentiels différent significativement de ceux qui conviennent à l’ambiance industrieuse de la ville, bien qu’ils ne soient pas nécessairement moins à la mode. Des tendances qui sont valables pour une tranche d’âge ou un groupe social peuvent ne pas l’être pour d’autres. L’idée de la mode « dictée » par les stylistes est Désormais obsolète. Le développement de la fabrication en « quick response », ou QR, (réponse rapide) a introduit des réponses plus promptes aux exigences saisonnières et sociales, et aux besoins du consommateur. Nombre de revendeurs interagissent quotidiennement avec les fabricants pour s’assurer de fournir le type de marchandises que leurs clients demandent. Grâce aux analyses des points de vente électroniques (EPOS), les chaines de magasins distribuent des produits très différents selon les régions. L’espace commercial étant restreint et très onéreux, les acheteurs évaluent l’attractivité, l’impact visuel et le potentiel de vente des collections plutôt que des articles pris isolément. Il revient au revendeur de lire les conditions socio-économiques locales, de trouver des créneaux commerciaux et de fournir la marchandise appropriée. On peut facilement expliquer comment le marché se segmente et comment on pronostique les tendances pour aider le Styliste professionnel à créer des styles pertinents.