sourire
Comment retrouver un sourire étincelant ?

Les médias sont unanimes, la mode est au sourire blancheur. Seul face à son miroir on examine ses dents et, tout compte fait, on ne les trouve pas si belles ! Alors que faire ? Se précipiter la pharmacie la plus proche ? Surtout pas ! Prenez rendez-vous avec votre chirurgien-dentiste pour retrouver vos dents blanches comme quand vous étiez petit.

Lors de cette consultation le praticien analyse votre demande et, après un examen clinique et radiologique rigoureux, vous propose la solution adaptée à votre problème.

Éclaircir sans abimer les dents

On n’éclaircit pas ses dents comme on éclaircit ses cheveux. Les dents sont des organes vivants dont il faut bien évaluer la résistance du bouclier d’émail avant traitement. C’est le rôle de votre chirurgien-dentiste. Il vérifie l’étanchéité des composites, traite les lésions carieuses puis les obture avec une restauration étanche. Si ces précautions ne sont pas prises, le produit peut s’infiltrer au travers d’une fissure, d’une carie ou bien encore d’un composite mal ajusté et agresser la pulpe de la dent, mettant ainsi en péril sa vitalité. Bien encadrées par votre chirurgien-dentiste les techniques de blanchiment ne présentent pas de risques.

En fonction du type de défaut de coloration de vos dents, il vous orientera vers une procédure d’éclaircissement adaptée à votre besoin : au fauteuil par photo-activation ou à la maison avec une gouttière anatomique. Sachez que les éclaircissements répétés risquent d’user prématurément l’émail et d’irriter les muqueuses. Pour un résultat durable, ne pas manger d’aliments acides ou qui risquent de teinter les dents dans les 15 jours suivant l’éclaircissement. Avant et après le blanchiment, il est préférable d’utiliser, après le brossage avec un dentifrice fluoré, une protection à base de Recaldent pour renforcer l’émail des dents en calcium ainsi qu’en phosphate et diminuer les sensibilités thermiques.

Éclaircir la dent dévitalisée

La dent dévitalisée ternit et s’assombrit petit à petit. Si elle a un émail bien costaud votre chirurgien-dentiste peut l’éclaircir pour éviter de la couronner en mettant en place dans sa couronne un produit libérant de l’oxygène qui va agir sur l’émail de l’intérieur.

Les facettes céramiques : un nouveau sourire « au naturel »

A la différence du blanchiment, les facettes remodèlent le sourire. Elles permettent de modifier la forme des dents et d’en choisir la teinte. La technique est peu invasive puisque la préparation des facettes se fait dans l’émail. Le chirurgien-dentiste élimine une pellicule d’émail et la remplace par une facette de céramique réalisée par un prothésiste à partir d’une empreinte. Puis les facettes sont collées définitivement sur la dent. Cette technique permet de corriger les défauts de colorations, les espaces entre les dents (diastèmes) et les silhouettes dentaires inesthétiques afin d’améliorer le sourire en harmonie avec les lèvres et les traits du visage.

Contre-indications absolues au blanchiment

  • Les patients de moins de 15 à 16 ans car les tissus dentaires sont encore immatures.
  • Les dents hypersensibles à l’examen préopératoire.
  • Les dents qui présentent des obturations non étanches.
  • Les grands fumeurs (car les résultats seront compromis par la reprise du tabac).